Aikido Journal Home » Articles » En concordance avec la totalité de l'univers Aiki News Japan

En concordance avec la totalité de l’univers

par Morihei Ueshiba

Aiki News #56 (July 1983)

Traduction française: Ludwig Neveu

L’article suivant a été préparé avec l’aimable assistance de Joe Sgambellone

La voie de la reconstruction pour les gens physiquement faibles d’aujourd’hui réside dans l’Aikido. C’est une grande vérité transmise par (l’Univers du) Ciel et de la Terre. L’Aikido est le budo (art martial) qui ouvre la voie de l’harmonie, c’est lui qui est à la racine du grand esprit de réunification de toute création manifestée.

Le Grand Univers incorpore toutes les forces et les puissances (lit., “l’âme unique, les quatre esprits, les 3 origines et les 8 puissances”) et à partir de celles-ci sont venues les origines de la force de vie humaine. L’univers et l’humanité sont comme un seul corps. Pourtant, bien que l’humanité ait la capacité de s’unir à l’univers, le fait qu’elle ne parvienne pas à accomplir cette union est son état de malheur. Quand une personne se tient debout devant un autel et fait ses prières silencieuses ce n’est pour nul autre but que de s’unir avec la divinité.

La belle forme de l’Univers du Ciel et de la Terre est devenue une seule famille faite par le Seigneur.

Ce monde et toute la grandeur de la Mère Nature ne font qu’un. Dans cette unité il n’y a rien qui définisse un ennemi, ni qui distingue un ami. Nous devons espérer un environnement paisible et agréable où le combat serait oublié.

L’Univers lui-même, tout ce qui est manifesté dans la Mère Nature, peut-être appelé “une Cristallisation de la Sagesse” ou le “Corps Uni de l’Amour”.

Le rôle de l’Humanité est d’atteindre le but que lui a fixé le ciel par un coeur sincère qui est en harmonie avec toute la création et aime toutes choses. Ce faisant elle remplit ses jours de bonheur, et une telle vie aiderait ceux qui sont faibles de corps.

Il y a 30 ans j’étais extrèmement faible de corps. A cette époque je portais secrètement un rêve. Dans ce rêve je voulais être l’homme le plus fort de tout le Japon ; non, plus que cela, du monde entier ! J’ai décidé de devenir le possesseur d’une puissance martiale égalée par nul autre. Ayant ce rêve en vue je me suis entraîné terriblement. Un jour un homme de la Marine m’a affronté, une personne dont on disait qu’il était 7e dan de Kendo. Etrangement, alors que je lui faisais face, j’ai senti comme si mon corps était entouré d’une lueur étincelante et j’ai obtenu la victoire avec facilité.

Après cela, cependant, un sentiment de vanité naquit en moi, et alors que je marchais dans un jardin j’eus l’impression que d’innombrables fils d’or descendaient sur moi de l’univers. Puis, une lumière dorée s’accumula de la terre et m’engloutit. Finalement j’atteignis une sensation comme si mon corps se transformait en corps d’or qui se déployait dans des proportions universelles. Là je sentis que le(s) Dieu(x) me châtiaient pour ma vanité croissante et je versai des larmes de gratitude.

Dans le passé il y eut un grand nombre de très grands maîtres des arts martiaux mais nous ne devrions jamais oublier le grand nombre d’entre eux qui disparut sur le champ de bataille de ce monde matériel simplement faute de s’être entraînés dans le véritable esprit du budo, dans l’amour sincère, et dans le combat contre l’ego.

Donc, en m’imprégnant du principe de l’Universel, et en recevant le ki du Ciel et de la Terre, quand j’ai unifié complètement ce corps humain, j’ai réalisé la subtile profondeur de l’Aikido qui manifeste cette grande puissance, et j’atteignis le principe d’unité avec l’Univers.

(The full article is available for subscribers.)

Subscription Required

To read this article in its entirety please login below or if you are not a subscriber click here to subscribe.

Username:
Password:
Remember my login information.